VOYAGE : PASSER TROIS JOURS A JERUSALEM

écrit par crobalo
0 Laissez un commentaire
Si Jérusalem accueille chaque année près de 4 millions de touristes venus principalement pour voir le Saint Sépulcre ou le Mur des Lamentations, la ville sainte fondée il y plus de 3 000 ans, veut prouver qu’elle peut devenir une alternative à la festive, Tel Aviv.

Ceinte de remparts couleur sable classés au patrimoine Mondial de l’Unesco, la vieille ville impose par sa beauté à couper le souffle. Le moindre caillou, ici, a une histoire.
Cette ville est divisée en plusieurs quartiers, juif, chrétien, musulman et arménien.
3 jours à Jérusalem
Perchée sur un Segway je visite les jardins à la végétation abondante et variée. Je découvre des cyprès géants, les pins centenaires, des palmiers et bien sur des oliviers. Partout le regard est attiré, par un simple patio fleuri ou un monument rempli d’histoire.
Infos pratiques :
A partir de 42 €/1h 30.
3 jours à Jérusalem

ballade en Segway

Après une heure de ballade sur nos destriers à deux roues, nous continuons notre visite à pied.

Dans les rues étroites du marché Machane Yehuda, le nez est tenu en émoi par les effluves de Hallots chauds (sorte de pain brioché) et d’épices de toutes les couleurs. On est vendredi, les gens se pressent devant les étals pour préparer le diner de Shabbat.
3 jours à Jérusalem

marché Machane Yehuda

marché Machane Yehuda

marché couvert de Machane Yehuda

Toutes cette nourriture m’ouvre l’appétit.
L’application Bitemojo* téléchargée sur mon iPhone, me pointe les attraits gastronomiques tout autour de moi. Sur ses conseils je pénètre dans un mini restaurant qui ressemble plus à une gargotte qu’à un gastro. Mais certaines fois les apparences sont trompeuses. Ici, je vous confirme, pas de macarons Michelin et le patron n’est pas franchement un rigolo ( il foutrait même un peu la trouille) mais sur ses tables, des plats simples et hypers gouttus à des prix défiant toute concurrence (à 10 nous, nous sommes éclatés la panse pour un peu moins de 30€ !).
Infos pratiques :
42, Al Khanka Street ( vieille ville)
Développée par une start-up israélienne, l’application fournit aux voyageurs des visites gastronomiques guidées avec pour objectif de leur faire découvrir la crème de la crème de la cuisine locale.
Existe pour les villes suivantes : Jérusalem, Tel Aviv, Berlin, Rome et Barcelone.
Compatible iOS et Android.
3 jours à Jérusalem

Lina Hommos à Jérusalem

En fin d’après-midi, le marché se transforme en QG pour la jeunesse Hiérosolymitaine. Les minuscules bars et restaurants sont pris d’assaut. On y boit des bières locales ou venues du monde entier, avec comme décor les rideaux de fer des étals fermés, parés de gigantesques portraits réalisés par les graffeurs Berel Hahn et Solomon Souza
3 jours à Jérusalem

bars dans le marché

En périphérie du quartier juif, les usines désaffectées sont devenues sous l’impulsion de la jeunesse, de hauts lieux de culture alternative. Artistes peintres, graphistes, stylistes ou jeunes startuppeurs viennent échanger leurs idées .. ou juste prendre un café comme ici, à l’ Hamiffal (L’usine).
A l’origine : un projet artistique qui a permis de transformer un bâtiment abandonné du XIXe siècle en un centre d’art et de culture. Depuis, une galerie, des ateliers, un café-bar et une petite cafétéria où l’on mange une cuisine végétarienne y ont pris place. Le soir, on peut y voir des concerts, des pièces de théâtre totalement barrées ou des projections de films indés gratuitement. A l’extérieur, on se pose pour boire un verre près d’une yourte posée au milieu de cette cour spacieuse. Totalement dépaysant, Hamiffal est un espace public créé pour et par le public en constante évolution, chaque mois le lieu change pour recevoir de nouveaux artistes.
Infos pratiques :
Gratuit ( entrée et spectacles)
Ouvert tous les jours
De minuit à 10 h et de Midi à 17H
3 rue HaMa’aravin
3 jours à Jérusalem

Hamiffal, un squat d’artistes

3 jours à Jérusalem

oeuvre d’artiste à l’Hamiffal

3 jours à Jérusalem

Hamiffal

Mais malgré toute cette récente effervescence autour des nouveaux endroits branchés de la ville, il est impossible de venir à Jerusalem sans visiter les lieux incontournable, passages obligés de votre voyage, sous peine de le regretter (non, non je n’exagère pas!).

3 jours à Jérusalem

le Saint-Sépulcre

Dans la tradition chrétienne, il s’agit du tombeau du Christ. L’édifice actuel a été bâti sur la grotte dans laquelle les apôtres auraient déposé le corps de Jésus après sa crucifixion.
Venus du monde entier, les visiteurs, quelque soit leur religion, s’y bousculent. Les files d’attente pour se recueillir – ou simplement voir – les différents autels et lieux sacrés sont assez longues. Il faudra s’armer de patience ou préférer venir à l’heure où le jour se lève, vers 5 heures (!).
Infos pratiques :
Gratuit
Ouverte tous les jours
D’avril à septembre de 5 h à 21 h.
D’octobre à mars de 4 h à 19 h.
Sans doute l’une des plus jolies vues d’ensemble sur la ville, c’est un lieu chargé d’histoire. Les trois religions monothéistes reconnaissent ce lieu comme celui du jugement dernier.
Evidemment nous ne sommes pas seuls à avoir eu la même idée. Les cars de touristes se déversent ici emmenant avec eux, vendeurs en tout genre près à vous “aider” dans la quête de la meilleure photo en vous proposant des perches à selfie toutes droit venues de chine. On a même croisé un “chameau-taxi” venu promener les touristes pour quelques shekels.
Encore une fois, venez-y tôt le matin pour éviter la cohue et avoir comme magnifique cadeau, un lever de soleil sur la ville.
Le mur des Lamentations ou HaKotel
C’est l’endroit le plus sacré pour les juifs en raison de sa proximité avec le Saint des Saints, haut lieu du Judaïsme.
Même si vous n’êtes pas d’obédience juive, traverser l’esplanade, s’approcher du mur et voir les fidèles psalmodier, danser ou même pleurer vous prend à la gorge et vous transporte dans une sorte de ferveur commune.
Les soirs de Shabbat on voit se succéder les hommes arborant le shtreimel (grand chapeau en fourrure) par 40° ou des femmes couvertes des pieds à la tête poussant devant elles une poussette (souvent double), à laquelle sont accrochés deux ou trois enfants en bas âge. Tous ce petit monde tentant de se frayer un chemin vers le Mur des Lamentations.
Je n’ai pas été jusqu’à griffonner un souhait sur un petit bout de papier, plié en dix et glissé dans une des fentes du Mur Occidental comme l’avait fait Barack Obama, alors candidat à la Maison Blanche. (Sa prière c’est, semble t-il, réalisée).  Mais je vous mentirais si je vous disais que je n’ai pas posé ma paume sur ce mur lissé par des millions de mains venus prier pour que leur demandes se réalisent.
3 jours à Jérusalem

Le mur des Lamentations ou HaKotel

The night spectacular

Après avoir été émerveillée par un spectacle sons et Lumières au Futuroscope de Poitiers, Renée Sivan décide de recréer la même chose à Jérusalem.  Elle fait donc venir l’équipe française de Poitier et lance ” The night spectacular” dans le cadre enchanteur de la Tour de David, à quelques mètres de la Porte de Jaffa. Un nouveau show, simplement intitulé ” le roi David“ est projeté depuis avril. Un spectacle nocturne célébrant l’histoire des 4 000 ans de Jérusalem. Au milieu des vestiges archéologiques de la cour de la citadelle et au son d’une musique originale, des images de réalité virtuelle racontent les histoires du roi David, de la conquête romaine, de Mahomet, des Croisés et de Suleiman le Magnifique… Le spectacle se termine par un mini concert joué par un orchestre. Tout simplement magique. Prévoir une petite laine pour tenir les 45 minutes sans trembler.

Infos pratiques :

Environ 10 € par personne

Lundi et Mercredi : 20h30 et 21h15

Mardi et jeudi : 21h30 et 22h15

Samedi : 21h et 21h45

Herbert Samuel Jerusalem,

Shamai St 25

3 jours à Jérusalem

Herbert Samuel Jerusalem

Pour sortir des sentiers battus :
On arrive au village Ein Kerem, au pied des collines de Jérusalem, en empruntant un bout du Shvil Israël, un chemin de randonnée de plus de 1000 km. Je fais la connaissance de femmes qui ont fui leur pays d’origine pour retrouver la paix dans ce village où règne un sympathique désordre de maisons toutes différentes recouvertes de fleurs sauvages. Hoppig, l’arménienne m’entraine dans un Kotchari improvisé, avant de m’apprendre à cuisiner des boulettes de viande.
Chez Soshana la Marocaine, auteure de livres pour enfants je ne sais plus où donner de la tête. Le rose et les nains de jardin sont partout et trois jeunes chiots venus au monde la veille me font littéralement fondre. Mais c’est son couscous végétarien délicieusement sucré qui achèvera de me séduire.
3 jours à Jérusalem

village Ein Kerem

3 jours à Jérusalem

Chez Soshana

3 jours à Jérusalem

couscous chez Soshana

3 jours à Jérusalem

Chez Soshana

Où dormir :
Oubliez l’idée de l’auberge de jeunesse, un peu cra-cra, avec des lits superposés et les chaussettes de votre voisin de chambré étendues sur le rebord de la fenêtre. Pour un repos bien mérité et un petit budget, le The Post Hostel. A 5 minutes à pied de la vieille ville, cette auberge de jeunesse est logée dans le bâtiment de la poste centrale (toujours en activité au rez-de-chaussée). Entièrement refaites à neuf, les 43 chambres (32 privées et 11 de style dortoir) sont équipées de salles de bain individuelles, de clim et d’un débit internet à toute épreuve.
Le plus : “la chambre froide”où poufs, longues banquettes, cuisine commune permettent de partager avec les autres clients (si on le désire). Chaque jour de la semaine y apporte son lot de surprises. Ainsi il n’est pas impossible d’apprécier un mini concert de Jazz, un quizz sur Jérusalem avec cadeaux à la clef ou encore un film projeté gratuitement dans la salle commune.
Infos pratiques :
A partir de 25 €/la nuit (la chambre partagée) et 72 €/la nuit (la chambre privée)
23 rue de Jaffa,
Jérusalem.
3 jours à Jérusalem

the post Hostel

3 jours à Jérusalem

the post Hostel

Autre ambiance et autre tarif au luxueux Orient Hôtel qui a subit une réfection complète. Au coeur du quartier de la Colonie Allemande, l’hôtel 5 étoiles+ vient d’ouvrir ses portes après 4 ans de travaux . Une ouverture qui ne s’est pas fait sans mal.  Les riverains craignaient qu’il ne dénature des siècles d’histoire présents dans le quartier et qu’il vienne troubler leur quiétude. Pour la quiétude c’est pas gagné : le ballet des voitures qui déposent les clients est bien présent. Pour le reste, l’hôtel a joué le jeu en conservant et rénovant les deux bâtiments Templier du XIXe siècle, construits par les pèlerins allemands, dans la grande cours pavée.
243 chambres  spacieuses décorées avec goût.
Je valide la tête de lit cloutée, les fauteuils profonds, les chevets en bois d’olivier et surtout les très jolies lampes artisanales qui soulignent un aspect luxueux sans en faire trop. J’aime moins les éviers en cuivre de la salle de bain et la mosaïque de la douche un peu chargée.
Le plus : la piscine à débordement sur le toit offre une vue à 180° sur la ville grace à ses murs de verre.
Dommage que,  tout comme la piscine intérieure et le Spa, elle ne soit accessible qu’aux clients. On aurait aprécié piquer une tête après cette journée de grosse chaleur.
Infos pratiques :
A partir de 250 €/la nuit par couple.
3 rue Emek Refaim,
9310402, Jerusalem
3 jours à Jérusalem

Orient Hôtel

3 jours à Jérusalem

piscine extérieure du Orient Hôtel

Coup de coeur pour la Villa Brown, un boutique-hôtel à 5 minutes du centre ville, niché dans une villa du 19e d’influence ottomane avec 24 chambres et une cour intérieure avec des lits à baldaquin et des rocking chair. Au matin, on peut déguster un vrai petit déjeuner complet (28€) où le houmous se partage la vedette avec une délicieuse -et relevée- shakshuka.
Le plus : un bar souterrain, où le soir venu, les initiés boivent un verre à la fraicheur des vieilles pierres.
Infos pratiques :
A partir de 224 €/nuit
54 rue Ha’Neviim.
3 jours à Jérusalem

Chambre de la villa Brown

3 jours à Jérusalem

shakshuka à la villa Brown

3 jours à Jérusalem

Villa Brown

 

Pour s’y rendre :
La compagnie française XL Airways relie toute l’année Paris CDG à Tel Aviv avec jusqu’à 5 vols directs par semaine. Aller/retour à partir de 222 €.
Le plus : contrairement aux autres compagnies Lowcost, le bagage en soute et un repas chaud sont toujours compris dans le prix du billet !
Et en bonus : l’ex Top Chef, Yoni Saada, signe un des menus de la compagnie (en option).
Côté divertissement, pour 15€, des lunettes Skylights, conçues par la start-up toulousaine du même nom et un casque à réduction de bruit permettent pendant toute la durée du vol, de visionner des films récemment sortis en salle, des séries ou d’écouter de la musique. Une immersion qui fait presque regretter que le vol passe si vite…
Ce voyage est resté gravé dans ma mémoire
Jérusalem n’est pas forcément une destination à laquelle on pense, surtout si l’on n’est pas croyant. On lui préférera Tel-Aviv, plus gaie, moins passéiste et moins ancrée dans la religion. Même si quelques fois j’ai pu me sentir oppressée par cette religion omniprésente (surtout pendant Shabbat), il se passe quelque chose de fort à Jérusalem, quelque chose qu’on ne peut oublier.

0 Laissez un commentaire
6

Related Articles

Laissez un commentaire