ELECTRA BICYCLE, LE VELO ELECTRIQUE CALIFORNIEN

écrit par crobalo
0 Laissez un commentaire
Quand on m’a proposé d’aller tester un énième vélo à assistance électrique j’y allais en trainant un peu les pieds.
Mais professionnalisme oblige, je me suis rendue à la boutique Cyclable dans le 12ème à Paris, spécialiste en vélos de loisirs.

Une fois arrivée dans cet antre du deux roues, je découvre des modèles décalés. Comme ce vélo jaune avec un porte bagage à l’arrière capable de porter trois petits enfants ou ce « vélo-truck » avec une carriole à l’avant, idéal pour charrier les courses ou un petit meuble Ikea !
Mais c’est vers l’arrière du magasin que ma monture m’attend.
Je dois confesser que j’en suis tombée littéralement amoureuse dès le premier regard de ce vélo à assistance électrique . Avec son profilé hyper stylé et sa couleur vintage, le Townie d’Electra Bicycle est certes plus taillé pour les plages de Venice Beach que pour le bitume parisien, mais c’est ce qui fait tout son charme.
Très léger, son cadre en aluminium hydroformé est monté sur des pneus anti-crevaison un peu épais qui feront toutes la différence lorsque je devrais, quelques minutes plus tard dévaler une pente pavée.
Appréciable également les 4 niveaux d’assistance du moteur Bosch de 250 W (Eco, Tour, Sport et Turbo) qui permettent de régler la puissance lors d’une côte difficile à grimper ou tout simplement en cas de grosse flemme…
Mon petit bolide peut faire des pointes à 32 Km/h, ce qui me vaudra quelques regards jaloux sur la piste cyclable de Bercy. Mais alors que je m’inquiète auprès de mon accompagnateur de l’autonomie de la bestiole, on me rassure « tu peux faire 3 fois le tour de paris, mais tu dois absolument éviter le périph’ », un marrant ! Après vérifications, l’autonomie de la batterie au Lithium ion peut aller jusqu’à 160 km ( en fonction du terrain et de la vitesse qu’on choisira).
Mais assez joué, il faut déjà rentrer. Pour tester les limites – et les freins à disques hydrauliques- de mon vélo à assistance électrique, je pique un sprint jusqu’à l’arrivée.
Facile à manœuvrer je n’ai eu aucun mal à le chevaucher en talon de 10 et la selle, large et confortable a été très clémente avec mon arrière train.
Si le temps parisien n’était pas si changeant je troquerais volontiers -de temps en temps- ma Zoé électrique contre ce deux-roues.
Le seul Hic, le prix un tantinet élevé du vélo Californien ( à partir de 2 699 euros), à ce prix là il vaut mieux investir dans un cadenas de compét’ faute de voir ce petit bijou s’envoler dés que vous irez acheter votre baguette.
La nouvelle collection Go! d’Electra se décline en plusieurs modèles
Townie Commute Go
le  Loft Go!
le Townie Go!
et le sublime Ace Of Spade Go! chevauché -et maitrisé- par mon compagnon de test  Ruddy Trobrillant sur une rampe de skate.
Infos pratiques :
À partir de 2 699 €uros
electrabike.com

 Ruddy Trobrillant

 Ruddy Trobrillant en plein test du vélo Electra

 Ruddy Trobrillant

 Ruddy Trobrillant chevauchant son Electra Bike

0 Laissez un commentaire
6

Related Articles

Laissez un commentaire