BIARRITZ : CITY GUIDE SEA, SURF AND FOOD

écrit par crobalo
0 Laissez un commentaire
biarritz-city-guide-le rocher de la Vierge

Tourisme/city guide
Au cœur du Pays Basque français, Biarritz, est, avec ses vagues et son climat tempéré en toutes saisons, surnommée la Californie française. Une ville qui ne cesse de bouger, à (re) découvrir au travers de spots incontournables.

Alors que les surfeurs du monde entier viennent y défier l’océan, le Président Macron a choisi Biarritz et son Grand Palais pour y réunir le G7. À moins 1h30 d’avion, desservie par deux aéroports (Biarritz en centre-ville et Saint Sébastien, à 20 min), il est vrai que la station balnéaire a plein d’atouts. 

maison traditionnelle biarrotteUne ballade le nez en l’air qui vous mènera jusqu’à l’église orthodoxe russe et ses icônes débarquant de Saint-Pétersbourg, classée monument historique et sélectionnée par la Mission Patrimoine. (8 avenue de l’Impératrice).
Ensuite, poussez jusqu’au Rocher de la Vierge. Monument incontournable de Biarritz, ce rocher doit son nom à la statue de la Vierge installée à son sommet depuis 1865 pour protéger les marins. (Esplanade de la Vierge).

Pied à terre à Biarritz

Villa Magnan : Villa Magnan cuisineune pension de famille tenue par Anne, qui a quitté Paris et son job dans le cinéma pour s’installer dans cette immense bâtisse. Avec un goût sûr, elle a redonné vie aux différentes dépendances de ce domaine ayant appartenu à la famille royale Espagnole et laissé à l’abandon. Son amour de la chine et sa joie de vivre hypercommunicative font de cette adresse – que l’on se refile sous le manteau — un véritable paradis à 5 minutes à peine de la gare. À partir de 180€/nuit. Villa Magnan

Les bonnes adresses food

La Grande
Edouard, mixologue de La Grande
Un food market de 350 m2 dédié à la gastronomie et à la musique qui a pris place dans une ancienne boîte de nuit. Face à la Grande Plage, 6 échoppes culinaires avec au menu, huîtres et crustacés bretons (Le Comptoir de la Crique), pizzas (Annabella) et glaces (Maison Dézamy) italiennes, poké bowls hawaïens (Ono Deli) et de la cuisine mexicaine (Taco Queen). Des mets à déguster sur place, sur des mange-debout ou à emporter. Le plus : les commandes prises avec son smartphone, sans bouger de sa table, sans attendre et sans sortir sa CB (on paie directement via l’appli).
On aime la terrasse face à l’océan et les cocktails maison servis par Edouard, chevelu au look de surfeur. (1, boulevard du général de Gaulle)

Le Carlos :
Avec une déco raffinée mêlant chaises en osier, table en bois brut et chapeaux de paille (à la vente), et une vue directe sur l’Océan, Le Carlos a tout pour plaire. Coté carte, une cuisine équilibrée qui fait la part belle aux produits locaux servis à midi. Dès la fin de journée, tapas et mezze accompagnent les cocktails à déguster face au coucher de soleil. Le Carlos pourrait devenir votre cantine. (7, boulevard du Prince-de-Galles).

Quels souvenirs ramener de Biarritz

The Wild Bazar
biarritz-city-guide-madameCrobalo-the wild Bazar.
Quand une ancienne journaliste rencontre un surfeur cela donne un concept store avec une jolie sélection de produits.
Tapis réalisés à la main par des femmes berbères dans les montagnes de l’Atlas, des coussins tissés au Maroc, des paniers brodés, des joncs en wax. On ne repart pas de cette boutique les mains vides. Gros coup de cœur pour les planches de surf en bois à personnaliser faites par Monsieur. Pour surfer les vagues ou, pourquoi pas, comme élément de déco. (11, rue Alcide-Augey)

EQ Concept Store
eqlove-aroma-merch-range-natural-candle-banner-1860x1240
Franck Bywalski, surfeur et entrepreneur , imagine en 2011 un concept innovant autour du bien-être. Des produits pensés pour les pratiquants de surf et respectueux de la planète. Dans ce magasin en plein cœur de Biarritz on retrouve une gamme de solaires bio, des bougies végétales parfumées ou encore des tapis de Yoga en matière recyclable.
(21, rue Gambetta).

Et aussi…

Shaper House :
Un lieu unique en Europe. On peut y apprendre à “shaper” (fabriquer) sa planche de surf en toute autonomie dans deux salles entièrement équipées (glass et ponçage). Mais également se faire tailler la barbe, prendre une bière locale, grignoter des brownies ou des carrot cakes maison. (61, Avenue du Maréchal-Juin).

Prêt-à-partir

Y aller :
Paris/Biarritz A/R (en 1H25) avec Vueling. À partir de 80 euros.
Paris/Biarritz A/R (en 4H15) avec OuiTGV. À partir de 60 euros.

Un papier à lire sur Grazia.fr

street art dans Biarritzicônes de Saint-Pétersbourg de l'église orthodoxe russechapeau Le CarlosVilla Magnan le paradis de l'âne Hector

0 Laissez un commentaire
3

Related Articles

Laissez un commentaire