CITY GUIDE : 15 CHOSES INCONTOURNABLES À VOIR À CORFOU

écrit par crobalo
0 Laissez un commentaire
City Guide : Corfou

City Guide : Corfou

À seulement 2h30 de vol de Paris, Corfou avec ses 61 km de large est la plus grande des îles grecques.  Carrefour culturel du bassin méditerranéen, c’est aussi un petit paradis du tourisme avec sa végétation luxuriante et ses eaux transparentes, qui présente plus d’un attrait.

Ici, pas de petites maisons blanches bordant une mer turquoise, comme dans les îles voisines de Santorin ou de Mykonos. Fortement influencé par la domination vénitienne entre les XIVe et XVIIe siècles, le centre de Corfou, avec ses ruelles étroites et ses églises peintes en ocre, rappelle plutôt les cités italiennes. 


15 choses qu’il faut voir lors de votre voyage à Corfou

La vieille ville – inscrite au patrimoine historique-, bien que colonisée par les boutiques de souvenirs et les touristes du monde entier, garde tout son charme. Impossible de passer à côté des lieux incontournables comme sa citadelle qui domine le port, sa cathédrale construite en 1553, son très beau musée d’art asiatique et ses petites églises orthodoxes à la décorations hyper colorée.

city guide : corfou-eglise orthodoxe-madameCrobalo

Non loin de la place principale, prenez le temps de vous arrêter écouter un guitariste en live au Bristol Café , un petit bistrot au décor intimiste et recherché (49 Evgeniou Voulgareos) ou de prendre un freddo espresso sur la mini terrasse cachée sous une magnifique glycine du Mikro Café (42 Themistokleous Kotardou).city guide : corfou-bristolcafe-madameCrobaloQue rapporter ?

Pour ceux qui voudraient rapporter de vrais souvenirs « made in Corfou», une échoppe tenue par deux jeunes Corfiotes propose de jolis flacons d’huile d’olive, des sacs dorés en osier tressé ou des pochettes délicates. On a envie de tout acheter. (Martinengo Olivetum, 42 Guilford street)city guide : corfou-martinengo Olivetum.corfou. madameCrobaloIncontournable, la Savonnerie Patounis qui se visite tous les jours à midi. Vous y découvrirez comment cette fabrique réalise depuis 1891 de façon traditionnelle des savons à base d’huile d’olive. Unique en Grèce, la Savonnerie est même classée « monument de l’héritage industriel grec ». (9 Ioannou Theodoki).city guide : corfou-savonnerie Patounis Après avoir crapahuté sur les pavés de la vieille ville, en voiture pour notre hôtel, à 15 minutes de route de là.
Flambant neuf, l’Ikos Dassia (5*) étale ses 411 chambres et ses 7 piscines chauffées sur 20 hectares verdoyants, avec vue imprenable sur la mer Ionienne.

On valide la formule all inclusive luxe de cet hôtel sans frais cachés. À vous les restaurants aux menus élaborés par des chefs étoilés au Michelin. Italienne, française, asiatique et bien sûr grecque, l’offre gastronomique est l’un des points forts de l’Ikos. Et, pour ceux qui aiment dîner en ville, un certain nombre de restaurants locaux jouent le jeu du « dine-out » sans supplément (les clients de l’hôtel peuvent réserver dans un restaurant en ville).
Nouveauté de cette année, « Aventure Mini ». Pendant votre séjour, une Mini Cooper couplée à un guide sous forme d’application mobile sont mises à votre disposition (une journée) pour découvrir l’Ile et ses centres d’intérêts. À partir de 166€/nuit.city guide:Corfou-ikosdassia. Le lendemain direction Gastouri, à 10 km au sud de la capitale. Une visite de l’Achilléion s’impose. Ce Palais a été construit en 1890 à la demande de l’impératrice Elizabeth d’Autriche, la légendaire Sissi. Fan de mythologie on retrouve des statues grecques partout dans le jardin à la végétation dense, structurée par d’immenses cyprès. Pour les cinéphiles, le palais fut également le décor d’un des plus célèbre James Bond : Rien que pour vos Yeux.city guide :corfou-sissi-madameCrobaloUn chemin de randonnée de 222 km permet de traverser l’île du nord au sud. Les plus courageux monteront à pied par une route sinueuse et raide au mont Pantokrator. Le point culminant de l’île (906 m de haut) offre une vue panoramique imprenable sur la mer. Par beau temps on peut même apercevoir l’Albanie et l’Italie. city guide : corfou-Nissaki, Ionian Islands, GreeceAu pied du mont Pantokrator on devine le Vieux Perithia, un petit village fantôme abandonné depuis des siècles et protégé par le patrimoine mondial de l’Unesco.
En redescendant, vous ne pouvez pas repartir sans visiter le monastère des Vlachernes. Posé sur la lagune, ce monastère construit au XVIIe siècle et inhabité est le site le plus photographié de Corfu.city guide : corfou. monastère des VlachernesCoté plages
Vous serez séduit par Glyfada Beach. Isolée et immense, aucun risque de se marcher sur les pieds (sauf en pleine saison évidemment !). Préférez les places contre la falaise à l’abri du soleil et sous la végétation.
city Guide : corfou : Glyfada-MadameCrobaloSidari appelé aussi le Canal de l’Amour. Son sable blanc et fin attire beaucoup de monde. Mais ces rochers en forme d’escalier et ses criques étroites sont autant de lieux où poser sa serviette au calme.City Guide : Corfou Sidari Quand y aller :
Évitez l’hiver car cette île est souvent arrosée par de fortes pluies. La période idéale reste les mois d’avril à juin, moins de touristes et beau temps assuré.

Billet :
Transavia propose un vol direct à partir de 81€ (A/R)

 

0 Laissez un commentaire
5

Related Articles

Laissez un commentaire